jeu de piste...

par

Aux premiers rayons de soleil sur la ville, il y a ceux qui consultent les guides, s’arrachent les catalogues, organisent un marathon des agences de voyage à la recherche de celle qui offrira (Oh ! Joie, extase et ravissement...) le billet tant rêvé. Et puis il y a ceux (tout aussi nombreux) qui n’achètent pas une méthode d’apprentissage du Grec en trois semaines et demie, simplement parce qu’ils font partie des élus bienheureux qui resteront dans la cité enfin vide.

C’est à eux que ce jeu s’adresse. Ou plus précisément à l’un d’eux - le plus rapide - car, par faute de moyens, il n’y a qu’un seul cadeau (et pardon à tous les autres qui habitent en province...).

Il s’agit d’une destination. D’un lieu à découvrir pour pouvoir s’accorder cette autre possibilité d’évasion qu’avait célébrée Xavier de Maistre. Des mots à la place des paysages...

1. La station de métro pour s’y rendre a, sur une partition, la valeur de deux noires.

2. La rue y est alors Le-sommet d’une montagne.

3. L’endroit quant à lui porte le nom d’un célèbre savon.

4. Et il y a là-bas des moustaches dignes d’un splendide Porthos !!!

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Catégorie .

Mot-clé .

Version imprimée

Publiée dans Vacarme 03, , page 71.