« nous ne paierons pas » autoréductions. Paris, 1775/Paris, 2008

par

libéralisation, spéculation

1775 Le prix des grains vient d’être libéralisé ; le cours du blé s’envole, le prix du pain devient hors de portée du peuple. Le physiocrate s’étonne de l’émeute qui gronde : « L’origine des frayeurs dont le vulgaire paraissait agité dans quelques provinces, est très facile à découvrir : on a confondu le bon prix des grains que procure la liberté politique, avec les symptômes de la disette. [1] »

Décembre 2008 « C’est la crise », proteste un tract distribué par Les Empêcheurs d’encaisser en rond [2] ; les prix s’envolent. La crise s’amplifie « et nous devrions la subir chacun de notre côté, regarder silencieusement les loyers et le prix de la bouffe continuer d’augmenter ». Le capitaliste croit pourtant aux effets à terme bénéfiques de la libéralisation : « Tout porte à croire que la libéralisation entraîne une baisse des prix […]. C’est pourquoi même si [elle] s’accompagne de l’augmentation de certains prix, cette augmentation est en général compensée par des réductions de prix et des améliorations de la qualité. [3] »

1775 Les accapareurs entrent en action : « Un chasseur de Mouchin qui se mêle, dit-on, d’acheter et de vendre sur le champ, qui était accoudé sur le sac et qui entendit que l’on accordait le blé pour 24 livres 15 sols, dit à la fermière qu’il l’aurait bien pris pour 26 sols et qu’il aurait pu gagner une trentaine de sous de la main à la main. [4] »

2008 « Salaud d’argent », dit une pancarte érigée sur un chariot. Dans ce monde, « certains misent la vie des autres au casino ».

économie morale de la foule [5] et révolte

1775 F. Louvet s’est « mis à crier devant plusieurs personnes qui s’étaient amassées, qu’il avait une femme et des enfants, qu’il voulait avoir du pain [6] ».

2008 « Pour fêter le nouvel an, nous serions censés dépenser des miettes de salaires ou une maigre prime de Noël dans les supermarchés. Qu’est-ce qu’ils croient ? »

1775 Le peuple assemblé, au lieutenant général de Beaumont : « Rendez-nous justice, ce B. là vient de faire son blé trente-deux livres […] ; faites absolument diminuer le blé ». Le lieutenant général « leur remontra qu’en usant ainsi de violence ils se faisaient une très mauvaise affaire, que de tout temps la vente du blé avait été libre, et qu’il leur conseillait de laisser terminer le marché sans trouble. »

2008 « Cette richesse est bien gardée, vigilée. »

1775 La foule au sieur Bailly : « B. tu ne veux pas faire la police ni faire diminuer le blé, mais va B. je la ferons nous-mêmes ». La foule s’empare de grains et de pain et paie à un prix inférieur au prix du marché, ou pas du tout.

2008 « C’est la crise, nous ne paierons pas ». Le collectif emplit treize chariots. « Une partie des produits ainsi distraits au commerce » sera répartie le soir même sur différents lieux, notamment à la Bourse du travail occupée par les sans-papiers, au gymnase Saint-Merri où les mal-logés de la rue de la Banque tentent de se protéger du froid. Jeunes caissières et vieilles dames prennent parti pour l’action.

révolution ?

1775 Un cabaretier dit à un laboureur : « Vous avez toujours mis le pauvre sous vos pieds, mais nous vous y mettrons à notre tour. »

2008 « Soldes de 100% avant fermeture définitive du capitalisme », conclut le tract des Empêcheurs. « Pour la première fois depuis longtemps, cette crise rend palpable que le capitalisme comme période de l’histoire humaine peut arriver à sa fin. »

Notes

[1Éphémérides, tome 2 de 1767, p. 20.

[2mercredi 31 décembre 2008 : Autoréduction au Monoprix de la rue du Faubourg Saint Antoine (à Paris), réveillon à la CIP-idf. http://cip-mp.org/spip.php?article230.

[3Site Internet de l’OMC, « Six avantages de la libéralisation du commerce des services » www.wto.org/French/tratop_f/serv_f/....

[4Sauf précision contraire, les textes de 1775 sont extraits des Archives de la Bastille, 12 447.

[5L’expression est d’Edward P. Thompson. Voir E. P. Thompson et alii, La guerre du blé au XVIIIe siècle. La critique populaire contre le libéralisme économique au XVIIIe siècle, les éditions de la passion, Montreuil, 1988.

[6Archives nationales (AN), Y 10 558.

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Catégorie .

Mots-clés , .

Version imprimée

Publiée dans Vacarme 50, , page 31.