Vacarme 62 / Cahier

Portraits joués

par

Ces portraits ont été réalisés à la cité scolaire Jean Jaurès de Montreuil. Quatre ans durant, de 2008 à 2010, Gilles Raynaldy a documenté de la cité les murs, les espaces, les arbres, et les êtres. Au commencement de la série, des candidats à l’oral du bac 2009‑2011, c’est-à-dire des enfants déjà sortis de l’enfance en passe d’être initiés par un grand rite national. Leurs yeux baissés. Des portraits qui font voir l’attente. Des portraits qui font voir la concentration. Mais ces portraits sont aussi une suite de face à face assumés. « Il y a une part de jeu car je les laisse jouer, c’est à dire poser, jouer une attitude. Ils disent quelque chose avec leur corps et en même temps leur corps leur échappe et je photographie ce double mouvement. Parfois, le corps est bien posé, concentré sur lui même, parfois il se cache comme derrière un masque, parfois il est mal à l’aise, il ne tient pas en place. » (Gilles Raynaldy)

Les photographies ont été réalisées dans le cadre d’une résidence d’artiste proposée par Le BAL/la Fabrique du Regard (Écriture de Lumière).

Post-scriptum

Gilles Raynaldy est photographe. Sa dernière exposition a été organisée par la Galerie Vincenz Sala, novembre-décembre 2012. www.gillesraynaldy.com.

Portfolio

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Mots-clés , .

Version imprimée

Publiée dans Vacarme 62, , pp. 142-151.