Vacarme 18 / Chroniques

Axamit (velours)

par

je n’ai pas pu emporter les objets
arrachés, ils doivent demeurer longtemps dans un lieu différent
se reposer
doucement détacher les fils qui les relient
eux-mêmes décharger leur énergie trop forte
leur voyage sera : plus tard
de toutes les façons je n’aurais pu rien prendre
le matin le brouillard faisait des paillettes sans lumière
ces petites feuilles s’appellent : oreilles d’ours
à chaque fois que je passais, dehors, je touchais le velours

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Catégorie .

Mot-clé .

Version imprimée

Publiée dans Vacarme 18, , page 95.