À propos de Jocelyne Dakhlia

Jocelyne Dakhlia est historienne, directrice d’études à l’EHESS, Centre de Recherches Historiques. Après avoir commencé par étudier des enjeux de mémoire collective au Maghreb, elle a entrepris une longue recherche sur les modèles politiques de l’Islam méditerranéen qui a donné lieu à plusieurs ouvrages, dont Le Divan des Rois. Le Politique et le religieux dans l’islam (1998) et L’empire des passions : l’arbitraire politique en Islam (2005). Le troisième volet de cette enquête, consacré au Harem sultanien et à la question du despotisme, constitue son actuel terrain de recherche. L’échelle méditerranéenne de cette réflexion historique l’a conduite à travailler récemment sur la question des langues en Méditerranée, à partir de la lingua franca (Lingua franca. Histoire d’une langue métisse en Méditerranée publié en 2008), outre deux ouvrages collectifs récemment publiés sur les musulmans en Europe et sur les modalités du contact entre Europe et Islam en Méditerranée. Elle est également l’auteure d’Islamicités (2005), un ouvrage de vulgarisation qui met en perspective les perceptions contemporaines de l’islam depuis la France et l’Europe.

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Mot-clé .

Version imprimée

Publiée dans Vacarme 71, , page 223.