Actualités

Soutien à Joachim Gatti, sept ans après

par

Soutien à Joachim Gatti, sept ans après

Lundi 21 novembre s’ouvre au Tribunal de Bobigny un procès peu commun : celui des trois policiers qui avaient à leur manière — c’est à dire à coup de flash-balls — géré les protestations qu’entraînaient la fermeture d’un lieu alternatif à Montreuil en juillet 2009. Six personnes furent touchées par des tirs, dont Joachim Gatti qui y perdit un œil — comme tant d’autres depuis la généralisation de cette arme dans les années 2000.

Joachim Gatti participe depuis au collectif Se défendre de la police. Vacarme, au moment des faits, lui avait manifesté son soutien. Cet appel, à l’heure où (7 ans après !) la justice est enfin appelée à se prononcer, reste malheureusement d’actualité et nous vous invitons à le (re)lire.

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Mots-clés , .