Chroniques

Chroniques

Chaque chose

par

chaque chose en se mouvant à un moment ou à un autre marque un temps d’arrêt

Lire

Blanc sur noir

par

Une noire puis deux sans deuil j’ai voulu ce fond pour que, blanc sur noir vienne à la dérobée – (...)

Lire

Bagatelle

par

Rester rêvant, activité brumeuse et pourtant prolixe, au nom de laquelle on aime farouchement (...)

Lire

Rébus

par

Lire

Chérie, mets-toi en jupe

par

si je suis seule et que je suis en jupe l’histoire accumulée au quatrième intègre sourdement les (...)

Lire

D’abord on pouvait marcher sur la terre

par

D’abord on pouvait marcher sur la terre, comme on marcherait sur des os. Ces os, ces mêmes os que (...)

Lire

Monsieur le Président

par

Bernard Tapie est revenu. Le président de l’O.M.triomphant des années quatre-vingt-dix était tombé (...)

Lire

le train (extraits)

par

10 Il arrive que nous soyons très nombreux à dormir dans le même compartiment. Qu’y faire ? C’est (...)

Lire

la pipistrelle / un contact même léger suffit

par

La pipistrelle est derrière moi, je peux reprendre la parole, son contact — même léger — suffit. (...)

Lire

Au balcon

par

Parce que la cinquantième année d’une vie a un son de cloche jubilaire, rappelant que le plus long (...)

Lire

La pudeur de l’intimité

par

un chant du pays Koongo

Lire

« Dehors la danse »

par

Date : wednesday, march 01, 2000 5:27 pm De : mathilde monnier À : jean-luc nancy Objet : (...)

Lire

Histoire de V

par

1 Monsieur V, en sortant un matin de chez lui, éprouva une nouvelle sensation de stupidité. Ce (...)

Lire