Chantier

Conjuguer les temps de l’émancipation

Walter Benjamin disait qu’il fallait « organiser le pessimisme », c’est-à-dire, quand le temps présent semble sans cesse jouer contre nous, refuser d’admettre que toute résistance est vaine. Nous avons voulu entendre ce mot d’ordre.

Conjuguer les temps de l’émancipation

par

Avant-propos.

Lire

Intervention graphique

Proposée par François Méchain.

Lire

Présentisme et émancipation

Entretien avec François Hartog.

Lire

Time is money

par

Le court-termine : destin de l’économie ou choix politique ?

Lire

Les projets

par

Peut-on sauver le projet, à l’heure de sa récupération managériale ?

Lire

Le capitalisme comme vol du temps

par

Du droit de glanage au droit de glandage.

Lire

Persistance de l’utopie

Entretien avec Miguel Abensour.

Lire

Critique du progrès

par

Le pessimisme actif peut devenir lumineux.

Lire

Inventer des brèches

Des pratiques différentes dans le cinéma d’aujourd’hui.

Lire

Le Tambour des doléances

Des cahiers pour politiser les plaintes.

Lire