Vacarme 74

Vacarme 74 hiver 2016

Sommaire

Vacarme aime la gratuité, mais ce numéro est actuellement en vente en librairie et par abonnement. Seuls les articles précédés de cette icône sont disponibles dans leur intégralité.

Ouverture

Ouverture

Une réaction présidentielle

par , , ,

Ctrl Z.

Confronté à une deuxième vague d’attentats en un an, le président français a disparu quelques jours pour préparer son intervention devant le Congrès. Incommunicable, cette retraite mystérieuse du chef de l’État annonçait des décisions extraordinaires.

Lire

Chantier

Égypte, 5 ans après

Cinq ans après l’effondrement des espérances nées place Tahrir, certains slogans résonnent douloureusement.

avant-propos

par

En 2011, dans les rues du Caire, un slogan courait sur les murs et sur les lèvres : « L’armée et (...)

Lire

l’alexandrine révoltée

par

Portrait de Mahienour El Masry.

Lire

salafisme et contre-révolution en Égypte

par

Trajectoire du parti Al-Nour

Lire

la constitution, mère des batailles ?

par

La juridicisation du processus révolutionnaire égyptien

Lire

diriger l’Égypte depuis sa tombe

par

Le retour de l’histoire

Lire

qui est le peuple ?

Entretien avec Anna Roussillon

Lire

une révolution culturelle ?

par

Génération révolution

Lire

les phylactères du Caire

Entretien avec Mohammed Shennawy

Lire

Cahier

Cahier

le sucre

par

Et qu’il soit lent…

Lire

5 SONNETSSONNANTS

par

« You there ? »

Lire

Théo et Hugo dans le même bateau

par

Intérieur nuit

Lire

« au bled c’est le peuple contre l’État. Ici, viens voir l’état du peuple… »

par

Témoignages de migrants en lutte

Lire

PIQUE-NIQUES

par

Diptyque

Lire

déplis de peuples

par

Filmer la révolution

Lire

quelle ponctuation êtes-vous ?

par

Avec ou sans guillemets

Lire

pré-impressions d’Évian

par

Voyage à contre-courant

Lire

que, jamais, on ne me préserve de faire la vagabonde

par

Vicieuses perverses non-dangereuses

Lire

des corps puissants et des chaussures sales : une ode à la résistance

par

Gezi n’était que le début. C’était il y a plus de deux ans et demi. Ça a commencé par des étincelles devant un tracteur venu déraciner, sous la protection des forces armées, un arbre dans le centre d’Istanbul.

Lire

au feu

Les gens reniflent —
Ça sent le brûlé !
On va au-devant de ceux qui accourent
étincelants,
casqués !
Inutiles, les grandes bottes !
Dites aux pompiers
que dans un cœur en feu on grimpe chaussé de caresses.

Lire

entretien avec le fantôme de Maximilien Robespierre

Par Sophie Wahnich.

Pensez-vous que les situations de guerre d’aujourd’hui peuvent être analysées avec les outils de la Révolution française ?

Lire

à Pascal Cribier, ces fleurs éphémères

par

Cultiver notre jardin

Lire

je me souviens des mémorandums #1

par

les baricades misterieuses

Lire

après la fin de l’Europe

par

Exister face à la guerre

Lire