Vacarme 09 / chroniques

le cristal des Carpathes

par

Mère et fille viennent des Carpathes, elles tiennent un stand derrière lequel elles vendent des cristaux, l’hiver est consacré à la taille précieuse des cristaux dans les Carpathes, l’été elles commercialisent, elles dressent où qu’elles soient leur éventaire, la clientèle afflue pour acquérir des cristaux des Carpathes, le prix du cristal des Carpathes est modique et sa qualité délicieuse, mère et fille se ressemblent, elles évitent de se blesser avec les cristaux des Carpathes qui à force s’émoussent, l’idéal pour le cristal des Carpathes est de rester dans son emballage, dans toute son obscurité le cristal des Carpathes conserve sa beauté, à force d’être déballé et tripoté par la clientèle le cristal des Carpathes s’oxyde, l’érosion du cristal des Carpathes va très vite, mère et fille après le travail entretiennent le cristal des Carpathes, on raconte bien des légendes et les bruits les plus sanguinaires courent à propos du cristal des Carpathes mais on confond deux histoires malheureuses qui n’ont rien à voir, mère et fille s’efforcent de réduire le malentendu, il est incrusté dans les esprits, leurs mains s’usent à entretenir le cristal des Carpathes, ce qui restitue son brillant au cristal des Carpathes est justement l’usure de la peau contre le cristal, comme le cristal est habilement taillé maintes fentes abîment la peau, mère et fille mettent des gants spéciaux pour présenter les cristaux des Carpathes aux clients, pourtant jamais il ne faut tendre un cristal des Carpathes au client, le plus difficile est d’empêcher au contraire le chaland de se précipiter plein d’admiration sur le cristal des Carpathes, qui se saisit à même l’éventaire du cristal des Carpathes sans précaution se blesse, des accidents sans nombre émaillent l’histoire ancestrale de l’exploitation du cristal des Carpathes, le cristal des Carpathes a eu son heure de gloire autrefois, il était alors très apprécié, époux, père, mère et fille ont été élevés dans la connaissance exacte à la fois de la beauté et des dangers du cristal des Carpathes, le soir venu elles usent de crèmes réparatrices, elles ne craignent pas la casse car la clientèle paye, au contraire l’idéal serait de placer sans cesse entre les mains des clients des cristaux des Carpathes, au premier contact le cristal des Carpathes est merveilleusement doux, après on découvre que le cristal des Carpathes dépose dans la pulpe des doigts des myriades d’esquilles cristallines qui s’infiltrent sous la peau, même le client le mieux intentionné en souffre, il est blessé, l’idéal serait alors que client en éprouve suffisamment d’horreur pour aussitôt lâcher le cristal des Carpathes et le brise, le client bien intentionné serait alors responsable de la casse et qui brise paie, mais le client qui souffre accuse le cristal des Carpathes, les prix ont beau être raisonnables, le cristal des Carpathes de nos jours ne trouve guère d’amateurs, l’achat d’un cristal des Carpathes surtout est éthique, dans ces conditions mère et fille ne peuvent rester derrière leur éventaire bien longtemps plus d’une journée dans la même localité, bien des réclamations sinon leur sont faites, elles sont foraines, elles vivent dans leur voiture qui leur permet de transporter de ville en ville leurs cartons, chaque jour ou presque elles quittent la ville avec leur voiture qui emporte dans le coffre arrière les précieux cartons de cristaux des Carpathes qui ne doivent trop brinquebaler, leur époux et père cherche à découvrir le nouveau secret de la taille du cristal, la taille du cristal des Carpathes ne satisfait plus la clientèle d’aujourd’hui, autrefois il indifférait à la clientèle que le cristal des Carpathes lui endommageât la peau, au contraire mère et fille soupçonnent que les clients surtout les hommes, célibataires, divorcés mais aussi pères de famille appréciaient beaucoup autrefois le cristal des Carpathes tant pour eux-mêmes qu’en guise de délicieux cadeaux décoratifs qu’avec plaisir ils offraient en son temps à leurs compagnes, ex-épouses ou filles, la tendance du cristal des Carpathes est à la miniaturisation, leur époux et père cherche par tous les moyens à miniaturiser la composition même du cristal des Carpathes, grâce à la miniaturisation prochaine de la composition même du cristal des Carpathes un nouveau marché pour le cristal des Carpathes va s’ouvrir, le cristal des Carpathes s’adoucira certainement, l’industrie aussi d’après l’époux et le père ne peut que s’intéresser à ce savoir-faire exceptionnel, celui des Carpathes l’est, mère et fille ne seront plus obligées de faire les marchés, mère et fille sont d’excellente famille, mère s’est mésalliée avec ce tailleur de cristal des Carpathes, sa famille l’a répudiée, son mariage a été d’amour, elle a été séduite elle aussi par le cristal des Carpathes, dans les Carpathes tout un chacun aime le cristal, seulement les Carpathes ne suffisent plus de nos jours pour écouler tout le cristal taillé dans les Carpathes, les Carpathes risquent de se vider de tout leur cristal, les plus belles pièces sont destinées à l’exportation, mère se demande de nos jours comment elle a pu être sensible en son temps à la beauté des cristaux des Carpathes, maintenant elle en souffre, chaque jour ils lui endommagent les mains, elle trouve ignobles les cristaux des Carpathes mais en cachette, l’époux et le père à force de rechercher le secret de la miniaturisation du cristal des Carpathes un beau jour a disparu, certainement il doit poursuivre ses recherches expérimentales ailleurs, sans un mot il est parti, mais il n’a pas pu abandonner mère et fille sans autre forme de procès, en tout petit dans un coin il doit poursuivre ses recherches, donc il reviendra en possession du secret de la miniaturisation du cristal des Carpathes qui certainement leur permettra de s’en sortir, mère surtout en a assez de se rendre de localité en localité derrière son éventaire sur les marchés à offrir du cristal des Carpathes qui n’intéresse en gros personne, pourtant le cristal des Carpathes en soi est tellement beau, il scintille, elle est obligée maintenant que la clientèle naturelle du cristal des Carpathes a disparu d’empêcher les éventuels acheteurs de saisir entre leurs mains les cristaux des Carpathes, quiconque maintenant saisit entre ses mains un cristal des Carpathes découvre de nos jours qu’il est hérissé d’esquilles cristallines qui certes font la beauté du cristal des Carpathes mais de nos jours aussi constitue un véritable danger pour la clientèle, le client déteste maintenant que le cristal s’infiltre sous la peau, il est beaucoup plus soucieux de sa santé qu’autrefois, elles-mêmes mère et fille usent de crème protectrices et hydratantes, mère estime que la clientèle est de jour en jour plus pénible, mère derrière son éventaire est responsable, les autorités locales ne comprennent pas que ce qui fait la beauté du cristal des Carpathes est justement qu’il blesse, la clientèle s’intéresse de plus en plus à fille et de moins en moins aux cristaux des Carpathes, mère et fille passent leurs soirées à entretenir les cristaux des Carpathes à même la peau afin que déballés chaque jour il fasse illusion sur l’éventaire, seulement les clients s’intéressent à fille, mère n’a plus beaucoup de succès, le cristal des Carpathes est en train de devenir un vrai prétexte, le soir venu elles s’usent la pulpe des doigts à entretenir la beauté du cristal des Carpathes, la fille se désintéresse des cristaux, bientôt il ne sera plus utile de les entretenir, déjà - s’effritent de gros morceaux de cristal, ils tombent par terre et risquent de constituer un danger naturel à terme, de quoi vont vivre mère et fille en attendant le retour de l’époux et du père, fille s’intéresse aux acheteurs potentiels, à force d’entretenir les cristaux des Carpathes fille est devenue experte, il est normal qu’elle use de son charme naturel pour inciter à la vente d’objets cristallins des Carpathes, un soir dans la voiture où elles dorment mère et fille se disputent, mère n’a qu’à se miniaturiser, ainsi elle retrouvera sans aucun doute quelque part dans l’habitacle de la voiture père qui poursuit ses recherches sur la miniaturisation du cristal des Carpathes à fin de commercialisation intensive, quand elle l’aura retrouvé lui suggère fille les affaires reprendront, fille souffre de retirer de la pulpe de ses doigts chaque jour des esquilles cristallines afin d’entretenir la beauté plastique des cristaux des Carpathes, mère et fille restent éloignées trop longtemps des Carpathes pour être sensibles au sacrifice qu’impose le lustre des cristaux des Carpathes, mais dans les Carpathes plus personne ne s’intéresse non plus à la beauté des cristaux scintillants des Carpathes, époux et père revient sous la forme d’un acheteur potentiel qu’il va s’agir aujourd’hui de- séduire afin qu’il achète un cristal des Carpathes, il y a des jours et des jours que mère et fille n’en ont vendu, bientôt elles n’auront plus de crèmes régénératrices pour les mains, le réservoir de la voiture est déjà presque à sec, aujourd’hui derrière leur éventaire mère et fille déploient des trésors de séduction pour inciter le client potentiel qui se promène à passer à l’acte, le client est récalcitrant, pourtant si le client récalcitrant est l’époux et le père il devrait être convaincu de la beauté intrinsèque scintillante des cristaux des Carpathes, la beauté en particulier du cristal des Carpathes est visible, d’ailleurs un homme justement fait mine de s’intéresser à la beauté des cristaux des Carpathes, pourtant à cause des disputes de mère et fille dans la voiture le soir le cristal est par endroit ébréché, non seulement mère et fille ne l’entretiennent plus du tout soigneusement en y passant la pulpe de leurs doigts mais elles en usent de façon offensive, heureusement l’habitacle de la voiture est trop petit pour que mère et fille brisent réellement un cristal des Carpathes qui casse sinon ce serait dangereux de surcroît, le cristal des Carpathes est fragile mais il ne se casse pas si facilement, aussi les clients potentiels n’en brisent pas souvent mais qui casse paie pourtant, aussi le cristal des Carpathes n’est plus une affaire florissante, le cristal des Carpathes est leur gagne-pain, mère tout sourire s’approche du client potentiel qui regarde avec insistance fille laquelle prend un air dégagé, fille se saisit d’un cristal scintillant des Carpathes qu’elle caresse avec art, l’homme est très intéressé par la beauté intrinsèque que lui décrit mère avec son sensible accent de cet objet cristallin des Carpathes qui peut-être aussi utilitaire qu’esthétique, ce cristal est hors de prix, c’est une chance l’homme souhaite aujourd’hui effectuer un cadeau inestimable,_ on peut même détourner cet objet cristallin de son usage premier, pour cela il faut un peu d’imagination, les usages du cristal des Carpathes sont multiples, homme écoute attentivement mère et scrute fille, l’affaire paraît entendue, mère et fille se comprennent au quart de tour, peut-être homme est-il de nouveau époux et père, mais le problème est accessoire, l’homme ne discute pas le prix qui est hors de, elles se réjouissent de vendre un cristal de prix sans que le client potentiel ait cherché même à s’en saisir, mère et fille se frottent intellectuellement les mains, certes ensuite elles devront en retirer une myriade d’esquilles cristallines, mais avec cet argent elles pourront acquérir de nouvelles crèmes régénératrices performantes, mais l’homme au lieu de sortir de sa poche revolver un carnet de chèque ou du liquide retire une carte professionnelle, cet homme en réalité fait partie de l’inspection du travail et de la répression des fraudes, cet acheteur potentiel n’est autre qu’un inspecteur du travail et de la répression des fraudes en même temps, mère et fille sont bien sûr dans la plus totale illégalité, mère insiste sur la beauté intrinsèque des cristaux des Carpathes qui selon elle transcende l’illégalité de sa situation personnelle, elle sait qu’elle a tort, elle préfère se miniaturiser plutôt que d’être expulsée ou détenue en rétention provisoire ici ou là ailleurs c’est aussi possible, mère miniaturisée file entre les doigts de l’inspecteur du travail et des fraudes qui embarque la fille, l’éventaire reste en plein air, bientôt il ne restera d’intact à cause des intempéries plus le moindre cristal des Carpathes, le moindre cristal des Carpathes à l’air libre s’oxyde, de plus les clients qui rechignent à acheter les cristaux des . Carpathes se précipiteront sur ces objets cristallins, ils ignorent combien il est dangereux sans ménagement de chercher à saisir à main nue le cristal des Carpathes tel quel coupant, maintenant que lés cristaux des Carpathes sont gratuits ces anciens clients récalcitrants ne se gênent plus, ils s’avèrent être de potentiels voleurs, alors qu’il leur fallait payer pour posséder un cristal des Carpathes, même coupant et dangereux, ils répugnaient à, ils vont se saisir parce qu’il est gratuit d’un cristal des Carpathes car, ils s’en mordront les doigts, les leurs seront esquintés, des myriades d’esquilles cristallines s’infiltreront sous leur peau, tout compte fait l’exploitation du cristal des Carpathes de nos jours n’est plus rentable, on a fermé l’essentiel des mines de cristal des Carpathes, mère miniaturisée disparaît, fille espère que minuscule elle a pu rejoindre époux qui doit certainement poursuivre ses recherches, fille attend dans une pièce froide son sort, on l’interroge, inspecteur du travail et des fraudes a établi un constat, il a établi puisqu’il est aussi inspecteur de la répression des fraudes combien le cristal des Carpathes est une substance dangereuse, mère visite fille dans son sommeil, mère est en effet minuscule, elle lui prodigue d’excellents conseils, elles ne se disputent, la froide pièce est plus confortable que l’habitacle de la voiture, mère salue respectueusement de la tête le client, porte sa main contre son coeur, elle est souriante, elle paraît beaucoup plus jeune qu’elle n’est, malheureusement fille ne se souvient plus au matin des excellents conseils prodigués par mère, mère savait parler aux clients, mère miniaturisée doit certainement avoir rejoint père, fille espère que dans une fente du cristal au cœur de la matière père et mère ont pu trouver refuge, elle est certaine que les recherches scientifiques de son père doivent avancer, ce matin fille est réjouie, elle est en détention toute seule dans une cellule, l’inspecteur l’interroge de nouveau, la conversation dévie, la conversation entre eux s’adoucit, l’inspecteur du travail et des fraudes est un homme jeune compréhensif, plus ils bavardent plus la fille se doute que l’inspecteur n’est pas son père, tout client n’est pas son père, sans doute sa mère s’était trompée, son père se consacre à ses recherches scientifiques sur la miniaturisation du cristal des Carpathes quelque part, son père est tailleur de cristal et non inspecteur du travail et des fraudes, l’inspecteur s’intéresse à son cas, ses mains ne sont pas abîmées par le cristal des Carpathes, quand il a voulu constater la nocivité du cristal des Carpathes il a pris ses précautions, il a ganté ses mains, il s’intéresse au nombre d’années depuis lequel la fille vend du cristal des Carpathes derrière un éventaire, l’inspecteur du travail et des fraudes est intéressant, il est formé en psychologie, il possède des qualités, la fille n’est pas insensible à son charme, elle sait se comporter avec la clientèle commerciale, la pièce froide est suffisamment vaste, ce n’est pas dans les habitudes de l’inspecteur du travail et des fraudes, il peut légitimement craindre un blâme de la part de son administration, il poursuit l’enquête, la fille le mène à l’éventaire qui a été à demi renversé suite aux intempéries, l’autre moitié du stock a disparu, il a commis la faute de ne pas apposer de scellés sur les cartons de cristal des Carpathes éventrés, la clientèle à ses risques et périls s’est servie directement dans les cartons, il suffirait d’après l’inspecteur qui l’explique à la fille de relever les mythes, emblèmes, traces pour apprendre quels sont les clients qui sans délicatesse se sont servis sans payer, ils doivent souffrir de myriades d’esquilles scintillantes qui s’infiltrent en eux, quand elles atteindront le cœur mort s’en suivra, ainsi les clients récalcitrants voleurs seront punis, le cristal des Carpathes est réellement une denrée dangereuse pour qui ne sait le manier, mais l’investigation selon l’inspecteur va être classée sans suite, cette affaire relève de la petite délinquance de bon voisinage, on ne peut mettre une équipe de police tout entière de police sur cette affaire qui n’en vaut pas la peine, pendant que l’inspecteur constate la fille cherche parmi les débris de cristaux des Carpathes coupants où peuvent se dissimuler père et mère miniaturisés, dans une bonbonnière elle aperçoit et reconnaît père plongé dans ses recherches sur la miniaturisation du cristal et mère tout sourire à aguicher la clientèle commerciale, fille est toujours fille, père et mère ont l’air dans cette anfractuosité cristalline bien installés, elle est très heureuse d’avoir recouvré père et mère et de les transporter ainsi toujours avec elle, maintenant une nouvelle vie va pouvoir commencer certainement, les mines de cristal des Carpathes sont déjà toutes fermées ou le seront, l’usage du cristal des Carpathes ne correspond plus aux attentes actuelles de la clientèle, il est trop dangereux, vendeurs et acheteurs se blessent, déjà l’inspecteur songe qu’il faudrait susciter une campagne internationale visant à l’interdiction du cristal des Carpathes, dire qu’en son temps on pouvait apprécier le cristal des Carpathes pour sa beauté intrinsèque est une honte, c’est une honte qu’en un temps des êtres humains aient pu tailler du cristal des Carpathes et que d’autres en aient tiré de la satisfaction esthétique, franchement le cristal des Carpathes est laid, le cristal des Carpathes est nocif, un inspecteur du travail et des fraudes ambitieux a tout intérêt maintenant à tenter une carrière internationale, l’abolition du cristal des Carpathes représente un excellent tremplin pour un homme jeune compréhensif et ambitieux et intéressant, ils ont l’un et l’autre tout intérêt à être intéressés l’un par l’autre, ils le sont de surcroît, la fille a déchiré quelque peu son vêtement pour emporter bonbonnière, maintenant elle serait bien incapable de toucher la moindre matière cristalline, elle admire son père qui poursuit ses recherches dans le noir et sa mère qui perpétuellement aguiche dans l’obscurité la clientèle, elle sait qu’ils sont heureux, la nuit permet aux cristaux du cristal des Carpathes de se reconstituer, ils sont miniaturisés, l’avantage est que dans sa nouvelle vie toujours elle aura toujours sous la main dans un morceau de tissu père et mère au travail, une bonbonnière même en cristal des Carpathes de nos jours n’est pas encombrante, il suffit de prendre de nos jours ces précautions, grâce à l’inspecteur du travail et des fraudes elle sait comment s’y prendre, la pièce de rétention était froide mais elle en conserve un bon souvenir, elle récupère la voiture dans laquelle s’empilaient les précieux cartons empilés de cristaux des Carpathes à l’arrière dans le coffre, l’inspecteur du travail et des fraudes et bientôt peut-être de l’international sourit, il s’assied en confiance à ses côtés, dans son sac fille a précautionneusement rangé la bonbonnière où sont incrustés dans le cristal ses parents, elle leur a parlé avec délicatesse, elle est heureuse de ce départ en trombe dans la vie, une vie nouvelle commence quand démarre le moteur, eux aussi doivent être très fiers de leur fille, seulement ils sont miniaturisés, le reste de l’éventaire sera emporté par les services de voirie, il n’y a rien à en tirer, fille leur décoche de petits sourires, père et mère les remarquent-ils, sous la pédale d’embrayage sans s’en douter fille écrase allègrement père et mère, père poursuit ses recherches sur la miniaturisation du cristal, mère aguiche la clientèle toujours commerciale, dans l’anfractuosité de la bonbonnière se nichent deux brimborions de saleté, en sortant de la localité fille et inspecteur sont tout sourire, c’est à se demander pourquoi on ne passe pas plus vite n’importe quel concours comme celui d’inspecteur du travail et des fraudes puis de l’international peut-être, puis la fille enclenche la vitesse, avec le bruit - du moteur et du trafic à ce carrefour elle n’entend miniaturisés ni père ni mère mourir de douleur.

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Catégorie .

Mot-clé .

Version imprimée

Publiée dans Vacarme 09, , pp. 70-73.