Vacarme 59 / Sarajevo

Héroïnes inconnues

par

Née en 1982, Adela Jušić vit et travaille à Sarajevo, tout en enchaînant résidences et expositions à l’étranger (Bogota, New York, Vienne, Lille…). Très marquée par la guerre elle explore patiemment son histoire personnelle sous forme de vidéos (Le sniper évoque son père, soldat de l’armée bosnienne tué au combat), de collages, d’installations (Bedtimes stories, en collaboration avec Lana Čmajčanin, autour des souvenirs des Sarajéviens dans les caves pendant le siège). Pour Vacarme, Adela Jušić s’est intéressée à ces femmes qui ont participé à la guerre et y ont trouvé une manière de s’émanciper.

Traduit du BCS par Asja Sarajlic et de l’anglais par Laure Vermeersch

Pour des raisons de mise en page, cette contribution n’est disponible qu’en format pdf.

Héroïnes inconnues

par Adela Jušić