avant-propos

À maints égards, les grandes logiques de notre époque nous ont beaucoup nui.?À d’autres égards, non. D’où les Chantiers de VACARME. On aurait pu aussi bien appeler cela : laboratoires, ateliers, usines à gaz...

Bref, c’est une rubrique expérimentale, non thématique, où il s’agit avant tout de redonner consistance à l’actualité en se confrontant moins à ses événements « à chaud » qu’aux problèmes récurrents qui la soutiennent.

Suivant trois axes ? : d’abord partir davantage des questions d’usage et de pratiques concrètes que des « grandes questions » idéologiques ; ensuite, essayer à chaque fois de montrer l’inanité de la séparation entre vie privée et vie politique, si funeste pour tout le monde ? ; enfin, ne pas chercher à être exhaustif mais plutôt à méler les approches et les niveaux d’analyse les plus hétérogènes.

Dans ce premier numéro, en clin d’œil aux grèves de l’automne 1995, nous nous attaquons à la question des politiques de santé. Elle sera poursuivie dans les numéros suivants, au milieu de beaucoup d’autres : la télévision, la réduction du temps de travail, le problème des allocations, les marchés financiers, la Coupe du monde de football...

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Catégorie .

Mots-clés , .

Version imprimée

Publiée dans Vacarme 01, , page 5.