Actualités

17 octobre 61 - archéologie d’un silence

Les massacres d’octobre 61, comme ceux de l’ère coloniale récente (de Sétif et Madagascar à Ouvéa), sont des crimes qui ne sont pas nommés, pas plus que ne le sont leurs victimes. À l’automne 2000 Vacarme leur a consacré un chantier.

En cette année 2016, c’est le 17 octobre que devait avoir lieu l’expulsion (pardon, la « mise à l’abri ») de ce qui reste de la jungle de Calais. Ce sera finalement plus tard, mais on ne peut que s’interroger : à tous les échelons du gouvernement et de l’administration, inculture historique crasse, inconscient fangeux ? Ou les deux.

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le