Actualités

Soutien aux exilé·e·s réfugié·e·s à Paris 8 Membres de l’IRIS - 14 février 2018

Soutien aux exilé·e·s réfugié·e·s à Paris 8

Depuis le mardi 30 janvier 2018, des exilé·e·s occupent plusieurs salles de l’université Paris 8 à Saint-Denis.

Alors qu’à Paris des centaines de personnes sont laissées à la rue chaque jour, alors que le gouvernement prévoit de durcir la reconnaissance du droit d’asile, de faciliter l’enfermement des migrant·e·s et leur expulsion, on voudrait imaginer que l’université puisse être un refuge, le lieu de ce qu’il faudrait organiser partout : l’accueil.

La mission première de l’université est sans doute l’enseignement et la recherche, et elle peut l’exercer pour tous et toutes, y compris les étudiants en situation irrégulière. Mais, sa vocation est aussi, plus largement, l’ouverture à la réflexion critique et la formation à la solidarité. Ces missions, l’université ne peut se contenter de les exercer en théorie et en paroles, elle devrait les mettre en œuvre concrètement et, à Paris 8 comme ailleurs, montrer qu’il est primordial de protéger les personnes les plus fragilisées et démunies.

Nous, membres de l’IRIS (Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux), personnels, doctorant·e·s, chercheuses et chercheurs aux prises dans notre travail quotidien avec les questions de discriminations, de domination et de marginalisation, exprimons notre soutien aux exilé·e·s réfugié·e·s à Paris 8 et à tou·te·s celles et ceux concerné·e·s au quotidien par cette occupation. Nous souhaitons que leurs revendications soient entendues et que les autorités publiques prennent maintenant leurs responsabilités.

Marcia Ardila

Maud Arnal

Emmanuel Beaubatie

Etienne Bard

Anne-Claire Baratault

Benoit Belloni

Marc Bessin

Adèle Blazquez

Véronique Bontemps

Elsa Boulet

Michel Bozon

Hélène Bretin

Manon Capo

Lisa Carayon

Julie Castro

Isabelle Clair

Mona Claro

Chiara Calzolaio

Emilie Counil

Christel Cournil

Isabelle Coutant

Sébastien Dalgalarrondo

Gisèle Dambuyant-Wargny

Blandine Destremau

Antonella Di Trani

Antonin Dubois

Franck Enjolras

Didier Fassin

Nathalie Ferré

Camille Foubert

Tristan Fournier

Yannis Gansel

Jérémie Gauthier

Nolwenn Gauthier

Maziyar Ghiabi

Karima Guenfoud

Sabine Guez

Déborah Guy

Pascale Haag

Ratiba Hadj-Moussa

Boris Hauray

Thomas Huet

Moritz Hunsmann

Nicolas Jaoul

Karolina Kania

Gaëlle Krikorian

Anouche Kunth

Rose-Marie Lagrave

Camille Lancelevée

Flaviene Lanna

Corinne Lanzarini

Lucie Lechevalier Hurard

Michèle Leclerc-Olive

Chowra Makaremi

Hadrien Malier

Audrey Marcillat

Marion Maudet

Ali Mekki

Franck Mermier

Anne-Charlotte Millepied

Danielle Moyse

Bernard Müller

Michel Naepels

Magnifique Neza

Barbara Niederer

Shahnaz Ojaghi

Nadia Ouarti-Saighi

Julie Pagis

Michel Peraldi

Constance Perrin-Joly

Anna Pomaro

Giovanni Prete

Luigigiovanni Quarta

Zoé Rollin

Sahar Aurore Saeidnia

Monique de Saint-Martin

Sara Scatà

Mohammed Sharqawi

Nathanaëlle Soler

Alexis Spire

Annie Thébaud-Mony

Mathieu Trachman

Benoit Trépied

Claire Tomasella

Cécile Thomé

Joëlle Vailly

Carine Vassy

Anne-Sophie Vozari

Arthur Vuattoux

Hugo Wainsztok

Eric Wittersheim

Diana Zeidan

Post-scriptum

publié sur le site de l’Iris : http://iris.ehess.fr/index.php?3926

Unité mixte de recherche associant l’EHESS, le CNRS, l’Inserm et l’Université Paris 13, l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux réunit une soixantaine de chercheurs et plus de 100 doctorants et jeunes docteurs en anthropologie, sociologie, histoire, droit, science politique, santé publique et médecine légale. Leurs travaux explorent les enjeux sociaux, politiques et moraux des sociétés contemporaines sur des terrains français, européens, américains, africains, asiatiques et océaniens. Les deux localisations principales de l’Institut sont les campus de l’EHESS à Paris et de l’Université Paris 13 à Bobigny. L’Iris est habilité par l’Agence Régionale de la Santé de l’Ile-de-France pour accueillir des médecins, internes en santé publique, pour leur stage de six mois. L’Iris organise tous les ans une campagne de soutien aux candidat.e.s des concours CR du CNRS et de l’Inserm. (Cliquer ici pour voir le calendrier 2018 détaillé)

Fondé en 2007 par Didier Fassin et Alban Bensa, l’Iris (UMR8156 - U997) est issu de la fusion de deux laboratoires : le Centre de recherche sur la santé, le social et le politique, et le laboratoire Genèse et transformation des mondes sociaux. Marc Bessin a assuré la direction de l’Iris de janvier 2011 à décembre 2015. Éric Wittersheim a pris le relais en janvier 2016, avec deux directrices adjointes, Nathalie Ferré et Joëlle Vailly.

L’Iris est l’un des partenaires fondateurs du laboratoire d’excellence Tepsis, Transformations de l’État, politisation des sociétés et institution du social.

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le

Mot-clé .