Come ti chiami ?

On en est donc là, les étendards au placard. Quel est le mot, qui aujourd’hui pourrait politiquement nous nommer ? D’être passés entre toutes les mains, les mots ont été polis jusqu’à glisser entre les doigts de qui voudrait les saisir. Les paroles fondent, soit parce qu’elles ont été trahies par l’histoire, soit parce qu’elles sont devenues de grands sacs mous impropres à dire correctement ce que l’on voudrait voir définir.

Travail en cours

Actualités

Honneur aux Verts

par Revue Vacarme

Dans le naufrage politique actuel de la gauche où nul citoyen honnêtement intéressé par l’avenir ne sait plus à quelle branche se raccrocher, entre dégoût stérile et compromission exagérée, il est bon de ne pas rester insensible aux quelques signes encourageants qui parviennent encore à percer. Ces derniers jours, la seule bonne nouvelle vient du parti écologiste. Rendons-lui donc hommage.

Pour la libération des corps et la dissension politique

De Nantes à Turin, de grands projets s’imposent au mépris des intérêts des peuples et de leurs volontés. L’exigence capitaliste de rentabilité conduit les gouvernements d’Europe à développer des infrastructures inutiles et couteuses. Vacarme soutient les militants de No Tav et appelle à la libération des corps et à la dissension politique.

Dieudonné et la critique sociale

par Fabien Jobard

La séduction Dieudonné opère largement au-delà des cercles antisémites traditionnels et embrasse une coalition hétéroclite, dont la sociologie reste à faire, auto-promue "anti-système". Cette auto-désignation nous interpelle, nous tous qui tentons d’élaborer une critique sociale.

Archives

Les numéros