Actualités

Objectif : Mille voix pour les Sans-Voix

 Objectif : Mille voix pour les Sans-Voix

Les elections municipales approchent et ceux qui ne voteront pas sont toujours les mêmes : les prisonniers, les enfermés et les étrangers. Ceux-la sont les sans-voix d’aujourd’hui. Mais leur silence ne cesse de se convertir en puissance. Du moins c’est ce que nous désirons. Au moyen de l’action.

La liste des sans-voix du 18e actualise une vieille jeune lutte romantique pour l’extension du suffrage. Accompagnons-les. Leur combat fut, est, et sera toujours le notre, nous, les ouvriers qui ne votaient pas et nous, les femmes qui ne votaient pas.

Appel à voter :
http://sansvoix-paris18.fr/

Dans Vacarme, relire aussi le Manifeste

Quand il fait froid, il faut mettre…
Ou comment devenir français pour obtenir le droit de voter

"Ces vieux ouvriers, ces mères de familles, ces mineurs, et tous ces autres qu’on ne veut pas catégoriser, tous ces citoyens qui n’ont pas la nationalité sont tous les jours dotés faussement d’une grande puissance à seule fin d’être maintenus dans une grande impuissance. En ce sens, ils sont les descendants esclaves d’alors, ceux avant 1848 dont il ne fallait pas éveiller les consciences au moyen de discours abolitionnistes prononcés à la Chambre de peur qu’ils mettent le feu aux propriétés esclavagistes. Ce sont aussi les femmes d’alors, celles de l’année 1945 et des années qui précèdent, dont le tempérament impétueux et le nombre faisaient si peur que jusqu’à la dernière minute il demeurait impensable de les doter du droit de vote sans l’atténuer, sans le minorer d’une façon ou d’une autre. Ce sont encore les prisonniers d’aujourd’hui déchus de leur droits civiques qui n’arrivent pas à réintégrer le corps électoral."

À propos de l’article

Version en ligne

Publiée le