Poésie

au feu

Les gens reniflent —
Ça sent le brûlé !
On va au-devant de ceux qui accourent
étincelants,
casqués !
Inutiles, les grandes bottes !
Dites aux pompiers
que dans un cœur en feu on grimpe chaussé de caresses.

Mascarade

par Andrew Zawacki

1 Le retour était un mythe forgé pour inciter au départ — nous n’y croyions pas, aquiline et (...)

Brouillard

par Ahmad Shamlou

Brouillard (1953) est un poème d’Ahmad Shamlou (1925-2000), considéré comme le plus grand poète (...)

Poupée mécanique

par Frough Farokhzad

Le poème « Poupée mécanique » (1960) est de Frough Farokhzad (1935-1967), la première poétesse iranienne contemporaine qui a eu le courage et l’audace de s’exprimer en tant que femme.