Ouverture

sortir de l’effroi, prendre des forces

par Zoé Carle, Vincent Casanova, Valentin Chémery, Joseph Confavreux, Laurence Duchêne, Juliette Farjat, Aude Lalande, Sophie Rabau, Sophie WahnichPierre Zaoui

La course au sacrifice ne fera jamais une politique puisque c’est sa dénégation même : une cause collective martyrisant un individu anéantit l’horizon démocratique.

« La race n’existe pas, mais elle tue »

par Valentin Chémery, Carine Fouteau, Paul Guillibert, Thibault Henneton, Fabien JobardSophie Wahnich

Le chemin vers la non-racialisation passe peut-être par la race, mais il ne s’y arrête pas. Nous voudrions pouvoir résoudre la situation raciale à la manière du nœud gordien, car c’en est un. Le brutaliser. Sortir par le haut de l’histoire et des plis de son discours.

Une bonne nouvelle

par L’insensé

Du plus noir de l’été est venue une bonne nouvelle. Même une nouvelle assez extraordinaire qui redonne énergie et confiance en l’avenir, dans les générations qui viennent, même dans le présent. Une sorte d’aller simple vers le bonheur.

Come ti chiami ?

par Zoé Carle, Vincent Casanova, Laurence Duchêne, Sophie WahnichPierre Zaoui

On en est donc là, les étendards au placard. Quel est le mot, qui aujourd’hui pourrait politiquement nous nommer ? D’être passés entre toutes les mains, les mots ont été polis jusqu’à glisser entre les doigts de qui voudrait les saisir. Les paroles fondent, soit parce qu’elles ont été trahies par l’histoire, soit parce qu’elles sont devenues de grands sacs mous impropres à dire correctement ce que l’on voudrait voir définir.

L’IVG, quarante ans après

par Laurence Duchêne, Marie Fontana, Aude Lalande, Adèle Ponticelli, Anaïs VaugeladeLise Wajeman

« Mon corps m’appartient ». Ça veut dire ce n’est pas à toi. Et c’est moi qui décide. Qui rentre, qui sort, qui touche, qui se développe ou pas. Si je veux interrompre une grossesse, mon choix prévaut (le prévôt pas). En France, le slogan était subversif il y a quarante ans. C’était l’individu contre l’autorité. Le père, l’époux, le maire, le juge, le flic, le médecin, le prêtre, le pape… en somme le patriarcat. C’était avant qu’on ait « gagné ».

Politiser les politiques européennes

par Vincent Casanova, Laurence Duchêne, Carine Fouteau, Marion Glatron, Stany Grelet, Gaëlle Krikorian, Aude Lalande, Carole Peclers, Adèle PonticelliPierre Zaoui

Seule position conséquente : traiter l’Union européenne comme un des plans de l’action et du jugement politiques, ni plus, ni moins ; y repérer des clivages, s’y situer, en produire ; identifier des possibles et des obstacles ; des alliés et des ennemis ; y faire en somme, ici aussi, pas forcément plus mais pas moins qu’ailleurs, de la politique, tout simplement.

Les fronts de la gauche

par Vincent Casanova, Joseph Confavreux, Laurence Duchêne, Stany Grelet, Xavier de La Porte, Aude Lalande, Philippe Mangeot, Petra Neuenhaus, Victoire Patouillard, Carole Peclers, Laure Vermeersch, Lise WajemanPierre Zaoui

Réaffirmer les piliers de la gauche

Nous ne ferons pas la guerre de la laïcité

par Vincent Casanova, Joseph Confavreux, Laurence Duchêne, Dominique Dupart, Carine Fouteau, Stany Grelet, Xavier de La Porte, Aude Lalande, Philippe Mangeot, Petra Neuenhaus, Laure Vermeersch, Sophie Wahnich, Lise WajemanPierre Zaoui

« Présider la République, c’est être viscéralement attaché à la laïcité, car c’est une valeur qui (...)

Occupons le vote

par Vincent Casanova, Joseph Confavreux, Laurence Duchêne, Dominique Dupart, Xavier de La Porte, Aude Lalande, Philippe Mangeot, Victoire Patouillard, Antoine Perrot, Laure Vermeersch, Sophie Wahnich, Lise WajemanPierre Zaoui

Nous, Vacarme, déclarons que nos amis qui ne votent pas et s’en justifient, tout comme les (...)

Comment légaliser les drogues

par Laurence Duchêne, Stany Grelet, Caroline Izambert, Aude Lalande, Philippe Mangeot, Pierre ZaouiSacha Zilberfarb

Le « problème des drogues », c’est loin d’être le seul problème des drogués : c’est le problème des (...)